Archives par mot-clé : Isolation phonique

Isolation phonique obligatoire

Réduire le bruit dans son logement

Le bruit que nous évoquons ici n’a rien d’agréable. S’il s’agissait seulement de ne plus entendre le chant du coq, cela irait. Mais le bruit engendré par la circulation routière, les transports en communs, ferrés et aériens… sont largement plus gênants. Le bruit ne gêne pas seulement, il agace, il énerve, il trouble le sommeil, le comportement et la santé.

Bruit autoroutier

Trouble de voisinage

Cette article ne parle pas des bruits anormaux de voisinage qui sont eux aussi réglementés. Pour vous renseigner à ce sujet, je vous conseille l’article du Service Public concernant le Trouble de voisinage. Vous y découvrirez qu’il n’existe pas d’heures précises pour définir le tapage nocturne

Les conseils que nous donnons, en particulier de travailler l’étanchéité à l’air des logements collectifs, est aussi une solution à ce type de nuisance sonore. 

Passage du bruit

Cependant, que les voisins soient bruyants ou non, la règlementation a effectivement pour but de limiter la transmission du bruit d’un logement à un autre.

Bruit gênant des transports

Le traitement de l’acoustique pour lutter contre les bruits locaux, urbains et routiers s’impose en rénovation pour une question de confort et de santé.

La règlementation au bruit

En fait, l’isolation phonique est rendue obligatoire tant pour les rénovations que pour les constructions neuves. En particulier évidemment, elle s’applique pour les bâtiments fortement exposés au bruit. Mais rien n’interdit d’avoir un logement calme, même quand on vit à la campagne !

La loi « Bruit » du 31 décembre 1992 a mis en place une politique à la fois préventive et curative dans le domaine des transports terrestres et aériens. Celle-ci a été renforcée depuis 2002 par l’application d’une Directive européenne – Bruit dans l’environnement.

Une règlementation antibruit pour le neuf

Un arrêté de 1994, modifié en 1999, relatif aux caractéristiques acoustiques des bâtiments d’habitation, a fixé des seuils que les constructions neuves doivent respecter. 

Pour les habitations, depuis le 1er janvier 2013, les maîtres d’ouvrage ont l’obligation de fournir, à l’achèvement des travaux, une attestation de prise en compte de la réglementation acoustique. L’attestation s’appuie sur des constats effectués en phases études et chantier, et, pour les opérations d’au moins 10 logements, sur des mesures acoustiques réalisées à la fin des travaux de construction.

Une règlementation antibruit pour la rénovation

La réglementation thermique RTex actuellement en vigueur aborde le problème de l’isolation phonique pour les menuiseries exposées uniquement. Le Décret 2016-798 et l’arrêté du 13 avril 2017 précisent, selon les types de bâtiments, selon la zone d’exposition au bruit extérieur et selon le type de travaux de rénovation, les exigences acoustiques à respecter.

Le Décret relatif aux travaux d’isolation acoustique précise « les caractéristiques acoustiques des équipements, ouvrages ou installations » devant être mis en place dans les bâtiments « d’habitation, d’enseignement, d’hébergement, de soins » ainsi que les « hôtels ».

L’obligation d’isolation phonique s’applique depuis le 1er juillet 2017 pour les bâtiments situés dans des zones « particulièrement exposées au bruit » et qui font l’objet de travaux de rénovation importants.

Repérer les sources de bruit

Carte bruit

Dans tous les audits de performance énergétique que nous réalisons, nous contrôlons le positionnement de la construction vis-à-vis des infrastructures routières avec une cartographie officielle.

Cette analyse a une incidence sur le choix des menuiseries et par conséquent aussi sur le facteur de luminosité obtenu, et donc aussi sur la performance énergétique.

S’il est nécessaire de réaliser une étude acoustique, nous proposons des solutions adaptées.

Isoler phoniquement un logement

La réglementation thermique actuellement en vigueur prévoit 3 niveaux de performance au bruit pour les constructions proches des voiries les plus bruyantes. Le niveau choisi dépend du classement au bruit de l’infrastructure et de sa distance au bâtiment.

Isolation phonique, l’objectif en image :

Isolation phonique

Évidemment, le bruit ne passe pas uniquement par les baies. Le bruit traverse aisément les toitures, certains murs légers, et passe par tous les défauts d’étanchéité à l’air de la construction (voir notre article sur l’infiltrométrie).

Les travaux d’isolation acoustique doivent être réalisés dans les conditions suivantes :

  • Si les travaux de rénovation comprennent le remplacement ou la création de parois vitrées ou portes donnant sur l’extérieur de pièces principales de bâtiments d’habitation, de pièces de vie d’établissements d’enseignement, de locaux d’hébergement et de soins d’établissements de santé, ou de chambres d’hôtels ;
  • Lorsque ces travaux comprennent la réfection d’une toiture donnant directement sur des pièces principales de bâtiments d’habitation, des pièces de vie d’établissements d’enseignement, des locaux d’hébergement et de soins d’établissements de santé, ou des chambres d’hôtels ;
  • Lorsque les travaux portent sur l’isolation thermique de parois opaques donnant sur l’extérieur, ils ne doivent pas avoir pour effet de réduire l’isolation aux bruits extérieurs des pièces principales des bâtiments d’habitation, des pièces de vie d’établissements d’enseignement, des locaux d’hébergement et de soins d’établissements de santé, et des chambres d’hôtels.

Des matériaux acoustiquement performants

Nul besoin d’attendre une réglementation pour bien faire !

Lors de nos audits de performance énergétique, nous conseillons nos clients quant à l’usage de matériaux aux performances diverses et à la façon de les mettre en œuvre pour qu’ils soient efficaces.

Certains isolants résistent mieux à l’humidité, aux écarts importants de température, au bruit, aux transferts de vapeur, au tassement et au vieillissement… Laissez-nous vous conseiller !

Pour approfondir ce sujet, consultez le site de l’ANIL.

En copropriété, nous recommandons fortement la réalisation du Diagnostic Technique Global (DTG) qui permettra de sensibiliser les copropriétaires à ce sujet (entre autres…).

Pour isoler tant phoniquement que thermiquement votre logement, demandez un rendez-vous avec un expert indépendant ANAIS au 09.80.08.50.08.

image_pdf